StockFamily

Le magazine de l'actualité mode et divertissements

Les raisons de la somniloquie

Considérée comme un trouble du sommeil, la somniloquie consiste à parler tout en dormant, et ce, à voix plus ou moins haute. En d’autres termes, quand une personne dort, elle émet des vocalisations, des mots, des syllabes et même des phrases sans s’en rendre compte.

Très courant et sans gravité avérée, c’est un problème classé dans la catégorie des parasomnies qui sont des comportements qui surviennent de manière incontrôlable. Que ce soient des marmonnements incompréhensibles ou des phrases ayant un sens, voici les raisons qui expliquent la somniloquie.

Une dette du sommeil et une fatigue extrême

Les deux premières raisons qui peuvent expliquer la somniloquie sont bien évidemment une dette de sommeil et une fatigue extrême. En effet, si vous ne dormez pas suffisamment, si vous êtes insomniaque ou si vous vous sentez fréquemment épuisé, vous serez sujet à ce trouble. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’opter pour le meilleur matelas bio et de vous coucher dès l’apparition des premiers signes de fatigue.

Apprenez à vous coucher à des heures fixes, évitez les horaires tardifs ainsi qu’un environnement sujet aux nuisances sonores. Cela vous évitera non seulement de parler pendant la nuit, mais aussi de bénéficier d’un sommeil réparateur. Sachez que la somniloquie se manifeste quand on ne parvient pas à dormir et demeure dans un état de veille.

Un stress élevé et un état d’anxiété

Les cas de somniloquie sont observés chez une personne lorsque celle-ci traverse des périodes difficiles entraînant un état d’anxiété et de stress chronique. En effet, si vous vivez des situations pénibles, voire critiques, alors vous avez plus de chance d’être somniloque.

Que ce soit pour des raisons professionnelles, personnelles ou familiales, certains événements sont stressants et agissent sur votre sommeil. Même si la somniloquie n’affecte pas votre santé, on conseille de se vider la tête avant d’aller vous coucher.

Par ailleurs, il faut souligner que plus la partie cognitive sera encombrée et plus vous serez enclin à développer ce trouble. Si vous avez fait face à une situation que vous ne l’avez pas gérée efficacement, le cerveau ressentira le besoin de s’exprimer pendant le sommeil. Entre autres, vous pouvez miser sur quelques exercices de respiration, de méditation et opter pour une literie d’un standing élevé.

Une pratique excessive d’activité physique en soirée

Les personnes qui s’adonnent à une pratique excessive d’une activité physique le soir peuvent aussi être sujettes à la somniloquie. Vous devez savoir que les exercices sportifs ou musculaires qui sont réalisés tard sont des facteurs expliquant la somniloquie. Cela vous contraint à dormir tout en étant lourd et vous risquez de passer une nuit agitée remplie de mini-réveils. C’est dans ces phases que la somniloquie se manifeste pouvant même aboutir à un récital de murmures plaintifs.

Pour vaincre ce mal, on conseille de pratiquer des exercices de relaxation pour décontracter vos muscles et favoriser une bonne circulation sanguine. Par ailleurs, vous devez procéder avec modération tout en allant au rythme de votre corps surtout en fin de soirée.

Une extériorisation des rêves

Il faut rappeler que votre cerveau reste actif même lorsque vous dormez. Donc les raisons de la somniloquie sont d’ordre psychologique. Ainsi, les bruits que vous faites pendant le sommeil serait dû à une extériorisation de vos rêves.

Des études scientifiques ont démontré que votre inconscient vous incite à exprimer le scénario que vous vivez quand vous dormez. Être poursuivi par quelqu’un ou chanter une musique sous la douche sont les événements les plus fréquents que vivent les personnes qui souffrent de ce mal.

Autres raisons pouvant justifier la somniloquie

La somniloquie peut également se justifier par une prise d’alcool ou de stupéfiants. Elle peut aussi se justifier par tout autre médicament entraînant des effets psychotiques. Il est important de souligner que la consommation des substances psychoactives augmente votre capacité à parler lorsque vous vous endormez.

Si vous êtes malade ou vous avez de la fièvre, il est probable que vous soyez sujet à la somniloquie. Sachez que ce trouble est aussi héréditaire. Vous avez donc plus de chance de la développer si l’un des membres de votre famille l’a déjà.

Le stress, le manque de sommeil, la prise d’alcool peuvent justifier le fait que vous parlez quand vous dormez. Toutefois, vous n’avez pas à vous inquiéter. La somniloquie est un trouble bénin et n’est pas perçue comme une maladie.

Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page